clementine sandner
clementine sandner

"Ne jette pas ce qu'un jour tu as trouvé beau,
fais-le renaître."

Lire la suite

Designer française, textiles japonais.
Transforme d'anciens kimono en créant des vêtements
et accessoires foctionnels et contemporains.
Unisexe.
Unique.




Clémentine

Clémentine est la créatrice derrière Clémentine Sandner, une marque de streetwear unisex et d’accessoires qu’elle a fondé en 2014.

Pendant ses études à Esmod International à Lyon et à Tokyo , Clémentine aime réutiliser des matières dont on veut se débarrasser pour les transformer en “quelque chose” de nouveau et faire de ces déchets, un objet de désirable à nouveau.

Clementine s’installe au Japon espérant découvrir un maximum d’éléments sur ces traditions qui vivent en harmonie avec la mode et le style de vie contemporain.

Apres avoir vécu à Tokyo et Osaka Clémentine s’est installée à Kyoto en Avril dernier.
Surprise de cette cohabitation si présente entre traditions et modernité, et tout spécialement en matière de design, la créatrice agée de 26 ans s’est laissé tomber amoureuse de l’esthétique japonaise notamment des kimono, dont l’étonnante modernité des imprimés font toujours référence de façon très simple aux éléments de la nature et du quotidien.

Rebaptisée affectueusement “Mikan” par ses amis (mandarine en japonais), la créatrice démarre toujours ses recherches au même endroit: les marchés au puces.
C’est là qu’elle trouve ses matières premières en dénichant de vieux kimono et obi. “Ce qui m’appelle en premier ce sont les couleurs” dit-elle.
“C’est seulement une fois que les couleurs se combinent et que l’histoire naît, que le design peut évoluer.”
Détails rétro-réfléchissants, recyclage de ceintures de sécurité et autres expérimentations vont ensuite lui permettre de réinterpréter cette matière première si spécifique en une pièce contemporaine et fonctionnelle. Chaque pièce est réalisée sur commande et cousue à la main.

On observe facilement une influence naturaliste dans sa manière d’appréhender le design, par exemple sur le sac “Scarabé” qui ouvrent ses ailes, ainsi que dans son goût pour les imprimés végétaux. A travers ses collections de streetwear, pochettes, sacs et sacs à dos, la créatrice souhaite partager avec nous sa passion pour l’upcycling ainsi que le goût de la tradition afin d’en faire survivre la beauté dans nos vies quotidiennes.